vers 1907                         de nos jours

Le jardin Blanc

 

Le jardin blanc, face à la maison, le peintre Henri Le Sidaner y a planté des Dianthus plumarius (oeillets mignardises) d'une seule variété pour ses fleurs blanches, des rosiers tiges blanches dont les fleurs se situent entre 0,90m et 1,20m de hauteur, au niveau du regard, enfin d'autres rosiers blancs grimpants et Hortensias blancs terminent la parure de ce jardin blanc...

 

En savoir plus

 

Rosiers "Douces Blanches" "Iceberg" "Guirlande d'Amour" "Delacroix" "Seagull" - rosiers pleureurs "Sourire d'Orchidée"

Hydrangea paniculata "Phantom" "Soeur Thérèse"

Sous la tonnelle, glycines plantées par le peintre, Taxus d'Irlande (ifs) centenaires.


 

 

Les terrasses à l'italienne

 

 

Le peintre aménage sur les ruines de l'ancien château-fort, un splendide jardin à l'italienne avec trois niveaux de terrasses, s'inspirant d'un voyage d'études aux iles Borromées.

 

 

L'entrée des Jardins Henri Le Sidaner

Rosiers, hortensias roses et bleus, géraniums.

            Vers 1930                       de nos jours


            vers 1909                      de nos jours      

La Roseraie

 

La Roseraie, située au-dessus des terrasses à l'italienne, est constituée d'une collection de rosiers dans des tons de rose et rouge. Henri Le Sidaner choisit des rosiers "Dorothy Perkins" et "Excelsea" pour leur résistance au climat local ainsi qu'aux maladies. La rose blanche d'York et la rose "Gallica" au délicat parfum font partie du somptueux décor.

 

En savoir plus

Rosiers grimpants sarmenteux "Dorothy Perkins" et "Excelsa" plantés par le peintre Henri Le Sidaner entre 1904 et 1918.

Rosiers grimpants "Guirlande Fleurie", "la Sevillana", Rosier rose "Dame de Montsoreau", Rosier "Henri Le Sidaner" sous le buste du peintre.

Quatre plate-bandes de Buxus (buis) dessinés et plantés par le peintre en 1904.

Pergola en Ulmus (charmilles) plantée par le peintre en 1901. 


 

 

 

 

 

 

 

 

Le rosier "Henri Le Sidaner" créé en 2011

 

planté sous le buste du peintre  dans la Roseraie

Le temple de l'Amour et le jardin jaune et bleu

 

 

 

 

Le Belvédère sur la Campagne domine le Pays de Bray. La tour ornée d'une gloriette est la copie du temple de l'Amour qui se trouve au Petit Trianon à Versailles. la tour a été palissée de rosiers sarmenteux et grimpants destinés à poursuivre leur croissance le long des six piliers en bois soutenant la coupole. Henri Le Sidaner a dessiné lui-même ce Temple qu'il a construit avec des amis Versaillais. 

 

Rosiers "Pacific Dream" bleu ardoise, rosier jaune "Agnès", jaune orangé "Kizuna", glycine "Améthyste Fall", chèvrefeuille "Lonicera Halliana", Hydrangea "Anthony Bullivant".

 

 

 

            vers 1908                        de nos jours